29 07 2015

Coiffes d’officiers de la Seconde Guerre mondiale, 2nde partie

Cette nouvelle étude, consacrée aux coiffes des officiers de la Seconde Guerre mondiale, paraît à la suite d’un précédent article portant sur l’analyse des couvre-chefs d’officiers des armées allemande et française, paru sur le blog des collections le 20 mai 2015. Ce deuxième volet présente trois exemples de casquettes britannique, soviétique et japonaise.

 

Casquette brit 09 512806 photo allegee Coiffes dofficiers de la Seconde Guerre mondiale, 2nde partie

Magnifique casquette de tenue de service en campagne (War Service Dress) d’officier pilote anglais de la Royal Air Force britannique, ayant appartenu au sous-lieutenant James Willing, tué au combat aérien le 13 juin 1941.

Adoptée par les forces aériennes britanniques dès 1919 [1], la casquette à coiffe gris-bleu est confectionnée en tissu coton sergé ; son aspect extérieur souple et sa forme Crusher sont particulièrement prisés par les aviateurs. Elle comporte une visière en carton bardée de serge, avec une face intérieure de couleur verte caractéristique au grade d’officier supérieur. La fausse-jugulaire est en cuir à passants coulissants noir, fixée sur la visière au moyen de deux boutons métalliques.

Elle reçoit sur le bandeau de gros-grain noir l’insigne héraldique en broderie cannetille de la R.A.F. : l’aigle en métal doré, à la tête abaissée et aux ailes déployées, est placé au-dessus de deux brins de laurier et surmonté de la Couronne impériale du Royaume-Uni.

 

Casquette Urss 15 523700 300x180 Coiffes dofficiers de la Seconde Guerre mondiale, 2nde partie

Casquette à visière (Furachka) de tenue réglementaire modèle 1935 de général d’infanterie de l’Armée Rouge, en drap kaki, maintenue en forme par un cerclage métallique.

Cette Furachka d’un modèle standard présente une visière arrondie en fibre noire et vernie. La fausse-jugulaire est en double cordelière or, fixée à chaque extrémité du bandeau par deux boutons en métal doré, frappés de l’emblème national de l’U.R.S.S. Le bandeau et les passepoils en étoffe rouge distinctifs, placés au-dessus du bandeau ainsi qu’au sommet de la coiffe, sont propres à l’infanterie soviétique [2].

Le couvre-chef est orné au-devant du bandeau de la cocarde modèle 1940 spécifique aux grades de général et maréchal [3]. Celle-ci présente l’insigne national en laiton émaillé : l’étoile rouge à cinq branches, estampillée au centre des symboles communistes du marteau et de la faucille.

 

Casquette jap 15 523701 photo allegee 300x185 Coiffes dofficiers de la Seconde Guerre mondiale, 2nde partie

Très bel exemple de casquette à coiffe kaki de tenue de sortie et de cérémonie modèle 1930 (M90), pour officier de l’armée de terre japonaise [4].

Cette casquette de forme plate se caractérise par sa visière et sa fausse-jugulaire à passants coulissants en cuir noir brillant. Cette dernière s’adapte sur le bandeau au moyen de deux boutons en cuivre dorés, parés de l’emblème de l’Empire japonais : la fleur de chrysanthème. Le bandeau et passepoil supérieur de couleur rouge sont identiques pour toutes les unités de l’armée impériale et les différents grades.

La coiffure présente sur le devant du bandeau en feutre l’étoile de cuivre dorée à cinq branches, symbole de l’Empire du Soleil levant.

Antoine Leriche
Département Experts et Inventaire

[1] BRAYLEY (Martin), INGRAM (Richard), « L’Uniforme de la Royal Air Force 1936-1945 : Les hommes de troupe », Militaria magazine, n°140 – Mars 1997, p. 34.
[2] GOROKHOFF (Gérard), « Les Uniformes de l’armée soviétique, 1941-1945, 4e partie », Militaria magazine, n°32 – Mai 1988, p. 35-38.
[3] GOROKHOFF (Gérard), « Les Uniformes de l’armée soviétique, 1941-1945, 2e partie », Militaria magazine, n°21 – Juin 1987, p. 39.
[4] GOROKHOFF (Gérard), « Les Uniformes et les insignes de l’armée japonaise », Militaria magazine, n°120 – Juillet 1995, p. 38-39.

Crédits photos :
– Casquette d’officier de la Royal Air Force britannique : © Paris – Musée de l’Armée, Dist.RMN-Grand Palais / Émilie Cambier.
– Casquette de général d’infanterie de l’U.R.S.S. : © Paris – Musée de l’Armée, Dist.RMN-Grand Palais / Pascal Segrette.
– Casquette d’officier de l’armée de terre japonaise : © Paris – Musée de l’Armée, Dist.RMN-Grand Palais / Pascal Segrette.