13 03 2013

Acquisitions pour l’exposition « Indochine, des territoires et des hommes. 1856-1956. »

Dans le cadre de l’exposition consacrée à la présence française en Indochine, intitulée Indochine, des territoires et des hommes. 1856-1956, qui ouvrira ses portes le 16 octobre prochain le musée de l’Armée a enrichit ses collections. L’établissement s’est porté acquéreur ou a reçu à titre de don, de nombreuses pièces, racontant une histoire dans l’Histoire, des anecdotes de la vie d’acteurs illustres ou anonymes de cette période.

Une partie de ses acquisitions concernent des effets portés par les troupes parachutistes qui ont combattu durant la Guerre d’Indochine. Parmi ces derniers, une veste de saut modèle 1947 en toile kaki foncé du 5e bataillon colonial de commandos parachutistes. Cette unité, commandée respectivement par les chefs de bataillon Grall et Romain-Desfossés, débarque à Saigon le 25 juin 1948 et combat en Cochinchine et Annam avant de rejoindre le Tonkin en août 1949 (opération Canigou dans le secteur de Vinh-Yen et Phuc-Yen). En 1950, le 5e BCCP rentre en métropole. Renommé 5e bataillon de parachutistes coloniaux, il repart en Indochine en 1951 où il combat jusqu’à sa dissolution en août 1953.

MA BC Indochine Vestesaut Acquisitions pour l’exposition Indochine, des territoires et des hommes. 1856 1956.

Le parachutiste Roger Appert a fait personnaliser par un camarade le dos de sa veste d’une étonnante peinture inspirée de la célèbre pièce de théâtre de William Shakespeare, La Tragique Histoire d’Hamlet, prince de Danemark. Hamlet y est représenté méditant sur la Mort et tenant le crâne de Yorick, l’ancien bouffon du roi du Danemark. Une casquette camouflée du 8e Bataillon Parachutiste de Choc, fait aussi partie de ces acquisitions. Celle-ci, est en tissu camouflé d’origine britannique, également appelé « peau de saucisson ». Il s’agit du deuxième type porté au cours de l’opération Hirondelle (17 au 20 juillet 1953) sur Lang Son.

11 557400 160x120 Acquisitions pour l’exposition Indochine, des territoires et des hommes. 1856 1956.

Cette casquette appartenait à Brigitte Friang (23 janvier 1924 – 6 mars 2011) ancienne résistante et déportée. Attachée de presse d’André Malraux de 1947 à 1951, Brigitte Friang passe ensuite son brevet parachutiste militaire. Elle est la première femme correspondante de guerre en couvrant en tant que rédactrice à la revue « Indochine Sud-est Asiatique » les opérations sur Diên-Biên-Phû où elle fêtera ses 30 ans.

11 557396 160x120 Acquisitions pour l’exposition Indochine, des territoires et des hommes. 1856 1956.

Enfin parmi ces acquisitions, un rare chapeau de brousse du 6bataillon de parachutistes coloniaux fabriqué localement à partir de tissu camouflé britannique. Par la suite, cette unité adoptera la célèbre casquette « Bigeard » (du nom de son chef) qui sera portée dés l’opération Hirondelle (17 au 20 juillet 1953) sur Lang Son.

A découvrir ou redécouvrir dans le cadre de l’exposition Indochine, des territoires et des hommes. 1856-1956 (du 16 octobre 2013 au 26 janvier 2014).

Crédits photos : © Paris – Musée de l’Armée, Dist. RMN-Grand Palais / Christophe Chavan