09 04 2014

Deux uniformes français à l’honneur à l’Imperial War Museum

Novembre 2013 a marqué, un peu partout dans le monde, le début des commémorations du centenaire du déclenchement de la Première Guerre mondiale. L’occasion de mettre à jour la convention de dépôts qui lie le musée de l’Armée à son homologue londonien et de procéder à un travail scientifique commun.

MA BC IWM 300x170 Deux uniformes français à lhonneur à lImperial War Museum

En 1974 et en 1989, le musée de l’Armée a mis en dépôt à Londres, deux uniformes français relatifs au conflit de 1914-1918. Cette démarche s’inscrit dans une logique de dépôts croisés sur une longue durée destinée à combler des manques dans certains pans des collections muséales. Le premier de ces uniformes français est celui d’Édouard Eugène MA BC uniforme IWM 212x300 Deux uniformes français à lhonneur à lImperial War MuseumAlbert Magny (1888-1918), capitaine au 77e régiment d’infanterie. Des effets d’équipement lui ont été ajoutés afin de constituer le mannequin qui sera exposé dans les nouvelles salles de l’IWM.

Il sera installé au sein des espaces consacrés à la bataille de la Somme, restée dans les mémoires britanniques comme l’une des batailles emblématiques de la Première Guerre mondiale, à l’image de ce que symbolise Verdun en France. L’intérêt est de montrer au public britannique, qui souvent l’ignore, que les troupes françaises ont également pris part à la bataille.

Le deuxième uniforme est celui d’un lieutenant-colonel du 74e Régiment d’infanterie territoriale. Ce dernier ne prendra pas place dans la nouvelle muséographie et réintégrera prochainement les réserves du musée de l’Armée.

Des connaissances approfondies grâce au Partenariat

En retour, l’Imperial War Museum a procédé en 1990 au dépôt d’un uniforme de caporal des Gordon Highlanders de 1915, exposé dans les salles des Invalides jusqu’en 2006. Le musée de l’Armée est également dépositaire d’autres objets provenant de l’IWM, notamment divers uniformes ainsi qu’un masque à gaz. Le renouvellement de la convention de dépôt a précédé le récolement du mannequin. Une documentaliste du musée de l’Armée a été récemment accueillie dans les locaux de l’Imperial War Museum à Lambeth Road afin de documenter les objets, de procéder à des constats d’état et à leur marquage.

Ce travail, occasion d’un échange fructueux sur les collections des deux musées, est la première campagne de récolement conduite par l’établissement à l’étranger.

Mathilde Benoistel, adjointe au chef du département experts et inventaire

Crédits photos : Uniforme du Capitaine MAGNY © IWM Facade de l'Imperial War Museum © Mathilde Benoistel