09 08 2016

En passant par la Lorraine

« La Lorraine pour horizon », exposition présentée du 18 juin au 31 décembre 2016 au musée Lorrain de Nancy, a été une nouvelle fois l’occasion de mettre en lumière les collections du musée de l’Armée.

MA pret Lorraine 1 300x225 En passant par la Lorraine

Ce sont en effet pas moins de cinq armures, parmi lesquelles celle du souverain Henri II (inv. G 138), un cavalier entièrement équipé et sa monture, ainsi qu’une couleuvrine à l’emblématique de Charles Quint (inv. N 569) qui ont rallié le splendide Palais des ducs de Lorraine pour sa réouverture au public. Un déménagement délicat eu égard à la fragilité de certaines œuvres et à la masse considérable de la couleuvrine (507kg) (image ci-dessus).

Les mannequins de lansquenets impériaux (image ci-dessous) défient avec majesté les troupes du roi de France Henri II pour illustrer la rivalité entre l’Empire et la France au XVIe siècle. Les salles voisines évoquent les conflits dans la région sous Louis XIII et Louis XIV.

MA pret Lorraine 2 225x300 En passant par la Lorraine

L’intervention du musée de l’Armée ne s’est pas cantonnée au prêt de plusieurs pièces. Comme le souligne Pierre-Hippolyte Pénet, conservateur du patrimoine chargé des collections XVe-XVIIIe siècles au musée Lorrain, « nous avons également profité de l’expertise des spécialistes du musée de l’Armée pour mener une étude générale sur le fonds militaria conservé au sein de notre établissement ». De quoi préciser, voire modifier certaines attributions et lieux de fabrication. Plus qu’un simple prêt d’œuvres, cette opération a été un véritable partenariat enrichissant pour les deux institutions.

Michaël Cesaratto
Assistant de conservation
Département Ancien du musée de l’Armée